Réglage et rôdage d'un embrayage "performance"

Fiche technique des interventions moteur.
Merci de mettre un maximum de photos et d'infos
pour que cela soit le plus explicite possible.
Mettez des titres parlants.

Vous pouvez apporter un commentaire technique ou une précision sur l'intervention, merci de ne pas en faire plus.

Réglage et rôdage d'un embrayage "performance"

Nouveau messagede Dark Diver » Ven Mai 30, 2008 10:19 pm

Quelques conseils pour ceux qui viennent d'acquérir un embrayage RPS Sport ou Max, et qui ne veulent pas le détruire en quelques km.

Réglage de l'embrayage

Les embrayages renforcés (RPS Sport et Max) doivent être réglés différemment de l'origine car il nécessitent plus de débattement (pour bien débrayer et éviter à la boîte de grincer de fureur), tout en garantissant que quand on relâche la pédale on est bien embrayé (pour éviter à l'embrayage de patiner de fureur).

Voici comment procéder. Tout se passe sous le tableau de bord, au niveau de la pédale, et l'accès n'est pas facile, surtout pour les grands.

1) Il faut d'abord maximiser la longueur de la tige de poussée de la pédale.

La butée de remontée de la pédale est définie par la position de 2 contacteurs électriques. Il faut reculer ces 2 contacteurs au maximum en les faisant tourner sur leur axe fileté. Il faut donc avoir préalablement démonté leur raccordement électrique. Bien les régler de façon à ce que le contact de la pédale s'opère en même temps sur les 2 poussoirs blancs. Et ne pas trop reculer les contacteurs tout de même (ne pas dépasser la limite des poussoirs) sinon leur fonction d'interrupteur ne se fera plus (course trop courte).

La pédale est alors au plus haut possible et sa course est maximisée.

2) Il faut ensuite régler la garde de la pédale, c'est à dire la distance durant laquelle quand on appuye sur la pédale l'embrayage ne bouge pas.

Ce réglage s'effectue en débloquant le contre-écrou qui verrouille la rotation de la tige côté cloison pare-feu, et en faisant tourner la tige (pas facile car elle est ronde et n'a pas de méplat), puis en resserrant le contre-écrou pour verouiller la tige à la bonne position.

Pour bien comprendre l'importance de ce réglage, il faut savoir que le maître cylindre (MC) intègre un clapet. Lorsque la tige de poussée du MC n'est pas enfoncée, ce clapet permet à une pression de liquide en provenance du cylindre récepteur (CR) de revenir dans le MC. C'est ce mécanisme qui garantit que lorsqu'on relâche la pédale, l'embrayage va totalement revenir à sa position d'origine (embrayé).

Lorsqu'on enfonce la tige de poussée de qq mm, ce clapet se ferme et alors la pression qui va se créer ensuite dans le circuit par le déplacement du piston du MC, ne pourra plus revenir totalement à 0. Bien sûr, si on relâche un peu la pédale, la pression va diminuer, mais si ce clapet ne se réouvre pas, il est possible que la pression de revienne pas totalement à 0.
Cas qui peut alors se produire : avec la chaleur du moteur qui se transmet au liquide d'embrayage, la pression dans le circuit monte et l'embrayage se met à patiner tout seul.
Il est donc impératif de ménager une garde minimale garantissant l'ouverture du clapet.

Pour cela, on peut d'une part régler la longueur de la tige jusqu'à sentir un jeu libre "normal" au niveau de la pédale (le FSM dit 1 à 3mm, mais je préfère un peu plus).
On peut d'autre part vérifier que lorsque la pédale est relâchée, on arrive librement manoeuvrer à la main la tige du CR. Si la garde est trop faible et que le clapet reste fermé, on ne peut pas enfoncer la tige du CR car le liquide reste bloqué dans le circuit et ne peut pas s'échapper dans le réservoir du MC.

Purge

Purge classique, mais il ne faut pas oublier qu'il y a 2 orifices de purge : l'un au niveau du CR, l'autre dans la baie moteur au niveau de l'électrovanne d'Hicas.

Et il se trouve que cette 2ème purge est trop basse ! Son tube fait en effet une courbe qui redescend juste avant l'orifice de purge, et du coup piège de l'air qu'on a du mal à faire sortir.

2 façons de bien purger : soit lever l'avant de la voiture avec un cric pour relever cette purge (en outre ça permet d'accéder à la purge du CR), soit démonter la vis qui tient la purge et mettre une cale sous cette purge le temps de la manip. C'est ce que j'ai fait :
Image

Rôdage

Au final, il faut rôder l'embrayage durant environ 1.000 km de circulation type ville (nombreux débrayages/embrayages) et éviter de patiner excessivement durant cette période. En revanche, lorsque la pédale est totalement relâchée, on peut accélérer fortement même en période de rôdage. C'est le patinage qu'il faut réduire : en durée (embrayer rapidement) et en force (éviter les patinages à haut régime, les démarrages en côte...).

A vous de jouer.
Dark Diver
Modo Fairlady
 
Messages: 1964
Inscription: Mar Nov 28, 2006 11:34 am
Localisation: LYON

Nouveau messagede JEJEZ32 » Sam Mai 31, 2008 7:58 pm

SALUT
TU PENSES QUE L OPERATION DE DEMONTAGE ET REMONTAGE MET COMBIEN DE TPS?
ya t il une petite chance pour que l on puisse le faire ensemble des que vous avez le tps,?
biensur c moi qui fait le deplacement et tout travail merite salaire.
Avatar de l’utilisateur
JEJEZ32
Modo Fairlady
 
Messages: 1458
Inscription: Mar Jan 22, 2008 10:51 pm
Localisation: CHAMPIGNY SUR MARNE

Nouveau messagede invité » Lun Juin 30, 2008 10:28 am

Un petit complément : photos de la vis de réglage : quasi obligatoire suite à une changement d'embrayage (elle se situe en haut de la pédale d'embrayage).
Vue d'ensemble sous le pédalier :
Image
Image

Zoom (flou car mise au point impossible là dessous :lol) sur le contre écrou et la vis de réglage :
Image
Image
invité
 

Nouveau messagede Dark Diver » Lun Juin 30, 2008 1:15 pm

Des photos plus claires :

Image

Image
Dark Diver
Modo Fairlady
 
Messages: 1964
Inscription: Mar Nov 28, 2006 11:34 am
Localisation: LYON


Retourner vers FICHE - MOTEUR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité